En vedette
Script hypnotique – Faire manger des légumes (conte thérapeutique pour les 5-9 ans)

Script hypnotique – Faire manger des légumes (conte thérapeutique pour les 5-9 ans)

11,95 $

Script hypnotique. Éveiller sa curiosité, bâtir une attirance pour les légumes. Se doter d’une perception facilitant leur acceptation comme aliment. Suivre un processus d’exploration et de familiarisation axé sur l’éveil des sens.

View Detail
Faire manger des légumes (conte thérapeutique pour les 5-9 ans)

Un script hypnotique en pédohypnose pour favoriser chez un jeune client la consommation des légumes qui lui sont servis; et stimuler chez lui une consommation quotidienne de légumes, crus ou cuits. (Passer progressivement du refus à la consommation quotidienne.)

Clientèle visée

Le jeune client :
– A des comportements de rejet des légumes au moment des repas.
– Refuse de goûter aux légumes.
– Refuse de manger des légumes.

Démarche

Le travail principal amorcé ou effectué en séance :
– Éveiller sa curiosité pour les légumes
– Se doter d’une perception des légumes facilitant leur acceptation comme aliment
– Bâtir une attirance pour les légumes
– Suivre un processus d’exploration et de familiarisation axé sur l’éveil des sens

Un mot de notre psychothérapeute :

Cet outil, comme conte thérapeutique (le jeune client s’identifie au protagoniste, qui vit un changement positif), s’apparente évidemment au conte pour enfants, tout en offrant l’apport du langage hypnotique. Il comporte des éléments de nos deux techniques spécifiques à l’Académie d’hypnose thérapeutique du Québec : la visualisation thérapeutique (un changement « dans l’immédiat de la séance » pourrait survenir pour certains, bien qu’un changement progressif soit suggéré), et la reprogrammation hypnotique (on exploite notamment la curiosité naturelle de l’enfant et sa capacité de ressentir le plaisir pour le conduire à accepter progressivement les légumes). Vous l’aimerez pour la richesse et la diversité des techniques et formes de suggestions mises en œuvre dans le discours. Avec cet outil, pour stimuler le changement, la suggestion directe devient quasi accessoire : le jeune client découvrira par lui-même, avec le temps, tout le plaisir qu’il peut retirer des légumes et de leur consommation. Il apprend, à sa façon, à les « aimer » – jusqu’à vouloir imiter ces autres qui, déjà, ont la chance de les savourer. Vous proposez le changement selon différentes saveurs de discours, et l’enfant dispose, après la séance, de tout ce dont il a besoin pour briser la barrière – de l’inconnu, principalement – qui le sépare d’une consommation volontaire et agréable de légumes.

Tous les lapins du quartier adorent les légumes; tous, sauf un. Le petit lapin refuse goûter aux légumes, car il trouve que ceux-ci sont des choses étranges. Il refuse même d’entrer dans le potager multicolore que cultive sa famille, les Assiette-Garnie. Mais les sens du petit lapin, eux, sont très curieux de se familiariser avec les légumes du jardin potager… Un à un, ils feront connaître au petit lapin leur envie de découvrir, chacun à leur façon, les légumes qui s’y trouvent. Pour répondre à la demande de ses sens, le petit lapin devra se rapprocher de plus en plus du potager multicolore. Acceptera-t-il d’en franchir la porte? Découvrira-t-il enfin que les légumes, en réalité, sont des aliments attirants et savoureux?

« Avec ce “script” hypnotique, on offre au jeune client un récit au temps présent qui sollicite son imaginaire, sa mémoire, sa capacité de visualisation. L’outil favorise chez lui un changement progressif, ou immédiat. Dès les premières suggestions, vous captez son attention et réveillez sa curiosité. »

Éveil des sens

En séance de pédohypnose, le jeune client acquiert une perception de plus en plus positive des légumes tandis que vous progressez dans la lecture du conte thérapeutique : ceux-ci sont de belle couleur, ils produisent des sons « excitants », ils sont « odorants de fraîcheur »…

Le protagoniste écoute la « demande » de ses sens, qui lui manifestent leur désir de remplir leur fonction tout en ayant pour objet de leur exploration les légumes du potager.

L’enfant a très possiblement déjà vu des légumes, entendu des sons et senti des odeurs provenant des légumes. Avec le conte, on l’amènera toutefois à porter consciemment son attention – après la consultation – sur les sources potentielles de plaisir de son environnement reliées aux légumes (certains exploiteront néanmoins de leurs souvenirs en séance). La réaction suggérée aux stimuli est basée sur le souvenir agréable pour un contexte similaire (observer un arc-en-ciel de couleurs amène le sourire; sentir une bonne odeur de cuisson apporte une forme d’excitation, par exemple). La « demande » (l’idée) des sens en cause repose partiellement sur un désir de retrouver une expérience passée agréable.

Le petit lapin réalise que les stimuli sensoriels auxquels il choisit de s’exposer « en écoutant la voix » de ses organes correspondant à la vue, à l’ouïe et à l’odorat lui apportent à lui – comme à ceux-ci – une forme de joie.

Peut-être votre jeune client n’aura-t-il jamais touché la peau de certains légumes ni goûté à ceux-ci (ou ne possède pas le souvenir de l’avoir fait). Pour notre protagoniste, se pencher sur la texture des légumes et, évidemment, en dernier lieu, goûter aux légumes – entrer en contact direct avec eux – s’avèreront de pures découvertes dues à un intérêt grandissant.

Au moment du récit où le protagoniste s’apprête à entrer en contact direct avec les légumes, le ton se fera encore plus chaleureux et invitant (contenu, votre voix, réaction des personnages secondaires…); le petit lapin est à la frontière de l’acceptation des légumes. Il se trouve à la porte du potager multicolore. Il s’apprête à choisir volontairement, dans le plaisir, de laisser les légumes entrer dans son univers – en entrant, lui, dans le potager pour les toucher.

C’est à la suite d’une nuit de sommeil après avoir découvert « toutes ces choses nouvelles et intéressantes » que le petit lapin choisira finalement de goûter aux légumes, à table, et commencer à manger les spécialités comportant des légumes.

À ce stade, l’envie de goûter aux légumes surpasse « la peur de l’inconnu ». On ne peut évidemment prévoir comment l’enfant réagira à tel ou tel légume en le mangeant; nous employons la programmation avec suggestion positive pour favoriser l’appréciation positive des légumes.

On peut aider l’enfant à aimer les légumes comme « objet », mais on ne peut garantir qu’il en aimera la saveur.

Après la consultation, le jeune client devrait utiliser les comportements d’exploration et de familiarisation du protagoniste du conte, tout en les fondant à sa personnalité et à ses préférences.

Changement progressif

Comme mentionné plus haut, on suggère, avec le discours, un changement progressif. Dans le conte, le protagoniste vit un changement sur sept jours. Encore une fois, il est possible que votre jeune sujet vive le sien très rapidement, et goûte aux légumes au cours des heures qui suivront la consultation; d’autres, comme le petit lapin, auront besoin de se familiariser plutôt longuement avec les légumes.

L’enfant passera à l’action (consommation) dès qu’il se sentira prêt à le faire; il est probable qu’il doive se familiariser, pendant plusieurs jours, au moyen de ses sens, avec les légumes avant de les accepter comme aliments, et d’y goûter.

Plus haut, nous avons mentionné que « des éléments de reprogrammation » se trouvent dans ce contenu en pédohypnose. Nous tenons à souligner que cela signifie que nous avons employé des formules répondant aux exigences de la suggestion de l’hypnose de reprogrammation. Par ailleurs, les modèles de suggestions employés appartiennent à la reprogrammation hypnotique.

Cependant, il faut garder à l’esprit que l’on n’effectue pas de « reprogrammation » comme telle auprès d’un enfant. Rappelons-nous que, avant l’âge de 25 ans, on « programme ». On peut donc dire qu’avec ce texte on « programme », dans la limite du possible, de manière non directive le jeune client à manger ses légumes.

Importance de la métaphore

La métaphore occupe une grande place dans le récit : la consommation volontaire et agréable de légumes correspond au fait, pour les personnages secondaires, de travailler au jardin potager; et, lorsque notre protagoniste fait le choix de franchir la porte de la clôture du potager, c’est qu’il accepte les légumes comme aliments ou, du moins, qu’il a dépassé son appréhension et son rejet de ceux-ci.

Le protagoniste évolue principalement dans deux contextes; le terrier qui, pour le jeune client, pourra correspondre à son foyer. Le potager, lui, représente tout environnement où la consommation de légumes ou le contact avec des légumes est possible : supermarché, marché, jardin potager, cafétéria, restaurant, par exemple.

Remarques importantes :
– Il est préférable de n’employer aucune induction avant la lecture de ce script hypnotique.
– Par le nom de famille des personnages secondaires, on suggère subtilement les possibilités de consommation de légumes qui peuvent s’offrir à l’enfant au quotidien.
– Si vos connaissances en hypnose pour enfant ne sont pas suffisantes, suivez la formation continue à distance Pédohypnose de l’AHTQ.

Détails

Année de publication : 2017
Format : script hypnotique jeunesse en format PDF téléchargeable
Coauteures : Ginette Plante et Sylvie Moisan, cofondatrices de l’AHTQ
Collection : Le grand répertoire de textes hypnotiques
ISBN : 978-2-9810209-1-8
Code du produit : GPSM-625
Thèmes/fonctions : conte thérapeutique, hypnothérapie pour enfants, mieux manger, comment faire manger des légumes, pédohypnose et néophobie alimentaire, favoriser une alimentation plus saine et variée chez l’enfant, hypnose pour enfant, PDF d’hypnose pour enfant

Extrait

Lisez un extrait du script d’hypnose pour enfant en format PDF Faire manger des légumes (conte thérapeutique pour les 5-9 ans) :

Script hypnotique - Faire manger des légumes (conte thérapeutique pour les 5-9 ans)

Script hypnotique – Faire manger des légumes (conte thérapeutique pour les 5-9 ans)

Vous aimerez peut-être aussi…