2 – Comment adapter votre pratique aux consultations à distance – nos conseils et astuces

Cher ou chère collègue et client(e),

En cette période de confinement, à titre de professionnel(le) de l’hypnose, vous êtes appelé(e) à vous tourner vers les consultations à distance – téléconsultations ou consultations par téléphone – pour pouvoir continuer de proposer vos services à votre clientèle. En effet, durant cette crise liée au COVID-19, les consultations à distance, en particulier les téléconsultations (avec aspect vidéo), s’avèrent la voie à emprunter pour rester à la disposition de votre clientèle en hypnose thérapeutique. Au cours de cette période d’incertitude et de stress accru, vos clients ont d’ailleurs grand besoin de votre soutien et de votre expertise hypnotique.

Grâce aux consultations à distance, vous pouvez aider vos clients à gérer au mieux la situation et leur proposer un accompagnement pour leurs difficultés du moment (stress excessif, voire anxiété ou angoisse…).

Nous tenons à vous rassurer : oui, une consultation à distance en hypnose thérapeutique peut être aussi efficace qu’une consultation en cabinet. En suivant quelques règles sur le plan logistique, vos interventions à distance devraient être aussi agissantes pour votre clientèle que vos interventions en personne. Il est évidemment possible qu’installer une alliance avec une personne prenne davantage de temps à distance; néanmoins, l’hypnose thérapeutique apporte les mêmes bienfaits et demeure fluide à distance, en particulier en visioconférence, les consultations au téléphone présentant davantage de défis que les appels vidéo.

Nous avons assemblé pour vous de l’information pertinente, basée sur notre expérience professionnelle, pour vous aider à adapter votre pratique actuelle aux consultations à distance. Bien sûr, nous possédons pour la plupart notre propre méthodologie en consultation, et il vous faudra possiblement assouplir, du moins modifier légèrement la vôtre, sans toutefois compromettre votre professionnalisme et votre vision de l’hypnose thérapeutique, pour vous lancer dans les consultations à distance.

Comment adapter votre pratique aux consultations à distance

1. Utiliser le matériel approprié.
On utilise préférablement un ordinateur doté d’une webcam ainsi qu’un casque muni d’un microphone, sinon des écouteurs.

2. Vous afficher et fournir l’information appropriée sur votre pratique à distance aux clients potentiels et actuels.
Sur votre site Internet ou dans votre page Facebook, vous devez faire savoir à votre clientèle que vous proposez vos services à distance, par téléconsultation ou par téléphone. Vous pouvez aussi faire parvenir à votre clientèle un courriel à ce sujet. À l’endroit où vous affichez vos services de téléconsultations ou de consultations par téléphone, par souci d’efficacité pratique, prenez soin d’indiquer tout renseignement pertinent, comme :

– le matériel et les accessoires dont la personne aura besoin pour sa consultation à distance (webcam, casque avec microphone, couverture, par exemple);
– le temps à prévoir pour la consultation, la durée des consultations;
– la façon de procéder pour la prise de rendez-vous (si vous ne disposez pas d’un système de rendez-vous informatisé);
– les façons dont il est possible de vous payer;
– la façon dont se déroulera, globalement, la prestation de votre service (exemple : première consultation = axée sur la détermination d’objectif; deuxième consultation = première séance d’hypnose…);
– le tarif d’une consultation à distance;
– les difficultés (problématiques) que vous êtes à même d’accepter – vos spécialités (il est possible que, pour certaines raisons, vous choisissiez de ne pas ou ne plus travailler certains cas dans un contexte de consultation à distance);
– le fait qu’une consultation à distance en hypnose thérapeutique est aussi efficace qu’une consultation en personne.

3. Passer aux outils numériques pour le dossier client.
(Valable en principe uniquement pour une « première » consultation avec un client.) Créez des versions numériques des documents que vous employez dans votre pratique et liés à la création et à la bonne tenue de dossier client (exemples : fiches, entente de service…). Envoyez-les par courriel. Le client les remplira de son côté, les numérisera ou photographiera une fois remplis/signés, et vous enverra les fichiers par courriel.

4. Vous préparer adéquatement, comme votre lieu de pratique.
Pour chaque téléconsultation ou consultation au téléphone, installez-vous dans une pièce fermée, seul(e), assurez-vous qu’on ne vous dérangera pas pendant toute la durée de la consultation et, si approprié, activez le mode silencieux des appareils qui vous entourent. Il vous faut poser et maintenir des cadres thérapeutique et professionnel avec chaque client, même à distance. Ainsi, notamment pour favoriser le maintien du rapport asymétrique, assurez-vous que « la vue » qu’obtient le client grâce à votre webcam s’inscrit dans un cadre tel qu’il le rencontrerait si vous étiez dans votre bureau de pratique. Notamment, il ne doit ni voir ni entendre, pendant la consultation à distance, d’éléments pour vous personnels/de votre vie privée (aucune photo de vos proches ne devrait être visible, il ne devrait pas entendre vos proches qui sont à la maison…).

5. Effectuer des suivis encore plus minutieux quant aux cas et aux interventions.
Un retour rigoureux sur chaque séance d’hypnose (voire consultation), et une adaptation pointue et suivie des techniques que vous employez en fonction des effets de la séance sur le client sont nécessaires.

6. Passer aux modes de paiement en ligne.
Tournez-vous vers accepter les paiements en ligne, comme PayPal et les virements Interac. Il est peu judicieux d’accepter les paiements par chèque, par la poste.

Recommandations spécifiques aux consultations par téléphone (sans aspect visuel)

  • Vous comme votre client devriez dans ce cas utiliser une configuration mains libres – avec écouteurs et microphone.
  • Il vous faut vous assurer, avant le début de la période d’hypnose, que le client a pris une position confortable.
  • Les consultations par téléphone posent principalement la difficulté suivante : l’absence d’éléments visuels. Il est pour vous plus ardu de valider l’activation d’un état de calme chez votre client. Vous devez utiliser principalement la calibration auditive et prêter attention au rythme respiratoire, au ton de voix, au débit de la personne pour repérer chez elle l’accès à la détente, à l’état hypnotique.

Astuces

  • Effectuez un test de son avec la personne qui téléconsulte. Les sons de votre respiration ou même votre voix (si vous êtes trop proche du microphone) peuvent devenir un perturbateur de transe hypnotique pour la clientèle.
  • Transmettez, par exemple par courriel, au client les consignes suivantes, à suivre pour la consultation à distance (pour un nouveau client, vous pouvez les transmettre dans le même courriel que celui contenant les documents, numériques, liés au dossier client) : Pour la consultation à distance, autant que possible, installez-vous dans une pièce fermée, faites en sorte qu’on ne vous dérange pas pendant toute la durée de la consultation (placez une petite note de ne pas vous déranger sur la porte, par exemple), assurez votre ponctualité et veillez à éteindre tout appareil susceptible de vous déranger pendant la consultation/la séance d’hypnose.
  • Effectuez un ou des tests pour vérifier la « vue », à l’écran, que le client aura pendant une téléconsultation; celle-ci devrait correspondre à un contexte thérapeutique et professionnel, non pas à un cadre « privé » (voir le point 4 plus haut).
  • Exploitez les renforcements hypnotiques audio et les vidéos en ligne. Il pourrait vous être difficile de répondre à la très forte demande du moment. Accepter tous les cas clients qui se présenteront à vous ne serait ni sain ni réaliste. Certains voudront travailler leur anxiété, d’autres favoriser le maintien de leur santé par une bonne gestion du stress, stimuler leur système immunitaire, par exemple. Également, il se peut que, généralement, vous effectuiez une consultation toutes les deux semaines avec un nouveau client. Cependant, actuellement, un nouveau client pourrait présenter le besoin d’un travail hypnotique, ou simplement d’une relaxation ou d’une relaxation hypnotique, au quotidien. Pour pallier ce défi, à la fin d’une consultation à distance, vous pouvez proposer à votre clientèle un renforcement hypnotique audio (MP3 d’hypnose ou de relaxation hypnotique). Notez en outre que nous avons mis à votre disposition, sur YouTube, trois vidéos de relaxation hypnotique. Vous pouvez transmettre ces liens à un client pour l’aider dans son vécu actuel, marqué par des tensions accrues. Il n’aura qu’à s’installer le plus confortablement possible avec une tablette et un casque, par exemple, puis à se laisser aller à la détente hypnotique, pour une efficace gestion quotidienne du stress.

Pour terminer, nous tenons à réitérer que les consultations hypnothérapeutiques à distance peuvent être aussi efficaces que les consultations en personne. En effectuant quelques ajustements essentiellement logistiques et en vous assurant de fournir, comme en cabinet, un cadre thérapeutique et un cadre professionnel à votre clientèle, vous pourrez proposer un accompagnement de qualité et obtenir de bons résultats thérapeutiques.

N’hésitez pas à nous écrire et à apporter vos commentaires et votre contribution à ce contenu.

Meilleures salutations,

L’équipe de l’Académie d’hypnose thérapeutique du Québec et de Distribution DPA

Voici une rétroaction d’une collègue à la suite de notre envoi d’aujourd’hui :
(https://www.distributiondpa.com/plan-daction-covid-19/2-comment-adapter-votre-pratique-aux-consultations-a-distance-nos-conseils-et-astuces/) :

« Bonjour,

Encore merci pour vos soutien et conseils.

Voici mon partage d’expérience :

Pour ma part j’ai mis en place la téléconsultation depuis 15 jours.
Je pratique par téléphone avec Whatsapp.
J’ai effectivement produit une fiche “mode d’emploi” que je transmets à mes clients au temps de la prise de rdv. Sur cette fiche, j’y indique toutes les informations à l’identique de celles que vous publiez. J’y ajoute :
– le fait que le téléphone doit être chargé à 100 % avant la télé consultation. C’est important.
– un schéma qui indique la position idéale du téléphone du client de façon à ce que je puisse bien voir son visage au temps de la consultation.
– une demande de couper toutes les sources potentielles de bruit : tél. fixe, TV, radio, interphone à couper ou débrancher.

15 minutes avant la consultation, je demande au client de faire toutes les vérifications selon mes consignes écrites ET surtout, c’est moi qui appelle le client pour garder le cadre.
Lors de mon appel : quelques mots rassurants et des tests de son de façon ludique pour commencer l’alliance.

Pour l’instant, les résultats sont probants.

Par ailleurs, j’ai développé un service gratuit pour les soignants des hôpitaux de ma ville, dans une démarche solidaire. L’idée est d’aider les aidants en leur permettant de se ressourcer, retrouver de l’énergie et réguler leurs émotion le temps de leur pause professionnelle.

Heureuse de partager tout cela avec vous

Bien cordialement

Catherine Candel Baillau
Chartres – France »